Huxley, La culture et l'individu

Aller en bas

Huxley, La culture et l'individu

Message par Admin le Lun 11 Jan - 12:12

Grâce au langage et à la culture, le comportement humain a plus la capacité d'être intelligent ou original, créatif et flexible, que celui des animaux dont le cerveau est trop petit pour comporter le nombre de neurones nécessaires à l'invention du langage et à la transmission des connaissances accumulées. Mais, encore une fois grâce au langage et à la culture, les êtres humains se comportent bien souvent de façon stupide, un manque total de réalisme et de pragmatisme, ce dont les animaux seraient bien incapables. Qu'est-ce que peut faire, qu'est-ce que devrait faire l'individu pour améliorer sa relation si ironiquement équivoque à la culture dans laquelle il se trouve ancré? Comment peut-il continuer à profiter des bénéfices de cette culture, sans en même temps devoir choisir entre l'abrutissement et l'intoxication frénétique de ses poisons? Comment peut-il s'acculturer, par discrimination, en rejetant ce qui est stupide ou franchement mauvais dans ce qui le conditionne, et en s'accrochant à ce qui chez les humains crée un comportement intelligent? Dans le domaine de l'éducation formelle, ce dont l'aspirant troueur a besoin, c'est la connaissance. La connaissance de l'histoire ancienne et contemporaine des cultures, dans toute leur formidable variété, et les connaissances qui concernent la nature et les limitations, l'usage et les abus du langage. Un homme qui sait que de nombreuses cultures ont existé avant la sienne, et que chacune d'entre elle s'est proclamée la meilleure et la plus véritable, trouvera difficile de prendre au sérieux les dogmes et les prétentions de sa propre tradition. En tant que propédeutique au trouage, ce genre d'éducation intellectuelle a une valeur certaine, mais n'en est pas pour autant suffisante. Il faut que l'entraînement au niveau verbal soit complété par un entraînement sur les plans d'expérience non-verbale. Il nous faut apprendre à savoir être mentalement silencieux, il nous faut cultiver un art de pure réceptivité. Etre réceptif dans le silence : comme cela semble d'une simplicité enfantine! Mais en réalité, et on a tôt fait de le découvrir ; comme c'est difficile!

Huxley, L’individu et la culture

Admin
Admin

Messages : 357
Date d'inscription : 30/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://philosophiesorrel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum