Le poids de l'inconscient sur le bonheur

Aller en bas

Le poids de l'inconscient sur le bonheur

Message par BrunMa le Mar 27 Nov - 21:17

I) le poids de l'inconscience sur le bonheur

SPINOZA et hypothèse déterministe

Postulat déterministe: tout ce qui se produit dans le monde possède une cause

* La liberté est un idéal d'une connaissance totale des causes qui se détermine. Augmentation connaissance de soi = Augmentation de liberté.

Question d'où vient cette cause?
- de celui qui agit (intérieur) = liberté -> libre arbitre
-d'ailleurs (extérieur) = contraintes

L'hypothèse de Spinoza : l'impression de liberté humaine est l'effet de l'ignorance. Nos choix sont toujours déterminé par des causes qui nous détermine.

C'est-à-dire, illusoire si je connais pas les causes de mon action.

La liberté est un idéal, il faut chercher à se rapprocher de l'ideal pour mieux se connaître.

FREUD

La névrose

« Nous ne savons renoncer à rien. Nous ne savons qu’échanger une chose contre une autre. »

 Les évènements de la première enfance laissent des traces en nous, et ont une très grande importance pour notre évolution future. La tâche de la première enfance est écrasante, dit Freud. Nous devons en peu d’années, parcourir l’évolution, la distance énorme qui sépare l’enfant dans son chaos originel de l’adulte adapté d’aujourd’hui. Et en particulier l’éducation est là pour parer aux « aspirations sans freins de l’instinct sexuel infantile. »

C’est la raison pour laquelle le moi recourt au refoulement, et subit une névrose infantile, qui, si le résidu est encore important à l’âge adulte, entraine les névroses ultérieures.Le processus de refoulement essaie alors de s’exercer, le moi ne maitrise plus les forces du ça, et celles-ci, par la voie de la régression, se créent des satisfactions substitutives* . Ainsi « le pauvre moi désarmé devient névrotique. »

*substitution : Action de remplacer une chose par une autre.

Si vous voulez en savoir plus
http://www.aerpa.com/la-nevrose/


Patrick Sorrel : Merci beaucoup pour ce lien que tu fais entre le cours et des sources extérieures. C'est vrai que Freud ramène tout à la sexualité infantile non maitrisée, je me méfie personnellement de cette hypothèse qui a servi à cacher tous les abus que les parents faisaient sur leurs enfants à l'époque de Freud (et encore maintenant), alors que la sexualité infantile est pure et innocente (d'après moi).
avatar
BrunMa

Messages : 3
Date d'inscription : 17/10/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum