L'utilitarisme

Aller en bas

L'utilitarisme

Message par BrunMa le Dim 4 Nov - 21:21

L'utilitarisme

la liberté et le plaisir en fondement de la morale
contre la déontologie(rationel)
Retour à la nature profonde de chacun comme critère de morale -> conscience morale + sensation interne
Retour au ressenti corporel
Epicure : savoir comment je me sens
Postulat : la nature est bien faite chacun a un fonctionnement moral naturel
( le plaisir et la douleur dès le plus jeune âge, instinct -> préservation de l’espèce, Rousseau disait instinct spécifique de survie )
 Conséquence-> hédonisme moral
 Définition :

Sur une échelle de -10 à 10

0= ataraxie = abs de souffrance
De 0 à 10 = plaisir

État psychique + physique où je me sent bien


Question : quand est-ce que le bonheur ne doit pas être chercher ?

 Prudence -> le mal que j’ai fait à autrui me fait du mal -> postulat

Quand est-ce que j’agis ? -> est-ce qu’il y aura comme conséquence un déplaisir ? Est-ce que j’aurai plus de plaisir de ne pas agir ?
/\
Plaisir Douleur <- peut parfois être plus intéressant à long terme

Conclusion : point de départ de l’ utilitarisme ressenti sur cours moyen et long terme. Je me demande : « Est-ce que j’aurais plus de plaisir ou plus de déplaisir ? »

2. L’utilitarisme : la liberté et le plaisir un fondement de la morale

Liberté ?
Mais c’est chacun faire sa propre expérience de conséquence de ses actions sur ses plaisirs et ses douleurs

Bentham : réfléchir aux impacts sur les autres
Mon/ ton/ son/ leur intérêt -> Calcul d’ intérêt pour ne pas être égoïste.

Qu’est-ce qui d’après moi et bon pour tous ?

3. Moyen :
politique approprié -> déresponsabiliser l’individu en participant aux lois
éducation-> empathie


 Toujours savoir ce qu’on ressent vis-à-vis d’une situation.

avatar
BrunMa

Messages : 1
Date d'inscription : 17/10/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum