Hobbes (1588 - 1679)

Aller en bas

Hobbes (1588 - 1679)

Message par Laviron Albane TS4 le Dim 25 Fév - 18:12

Hobbes (1588 - 1679)

- Fils d'un ecclésiastique protestant
- Penseur politique et philosophe anglais, théoricien de l'absolutisme mais aussi un des fondateurs de la pensée politique moderne
- Il devient précepteur de la famille Cavendish (tuteur du fils aîné de William Cavendish : baron de Hardwick et futur comte de Devonshire) et voyage en France et Italie avec son élève. Il rencontre des personnalités marquantes de son temps comme Galilée et Mersenne.
- Il s'intéresse beaucoup aux mathématiques (il considère les "Eléments" d'Euclide comme le modèle de la science et passe son temps à essayer de résoudre le problème de la quadrature du cercle) et à la physique (interprétation mécaniste de la vision) mais aussi à l’histoire ancienne et à la philosophie. Mais son intérêt principal se porte sur la politique.
- Il travaille ensuite comme secrétaire pour le chancelier et philosophe Francis Bacon.
- Lors de la révolution anglaise, par prudence, il s’installe en France à Paris de 1640à 1651 et fréquente Descartes et Gassendi.
- Il rentre en Angleterre en 1651 pour ne pas être contraint de se convertir au catholicisme. Cette attitude reflète son anticléricalisme et ses convictions de la supériorité que doit avoir l'Etat sur l'Eglise.
- Il développe petit à petit sa philosophie :
* Hobbes s'oppose à la tradition aristotélicienne selon laquelle l'homme est un animal naturellement social (l'homme est social non par nature mais par accident) et à la théorie naissante de l'autorité de droit divin selon laquelle tout pouvoir vient de Dieu (pour Hobbes, c'est l'homme qui crée la société).
* Il considère que seul l'absolutisme de l'Etat peut maintenir le droit et garantir la paix. Il refuse donc le pouvoir de droit divin et ne veut pas fonder l'ordre politique sur le divin. Il est un des premiers philosophes à introduire l'idée d'un état de nature. L'état de nature représente ce que serait l'homme en l'absence de tout pouvoir politique et de toute loi et pour Hobbes, l'état de nature serait un état de guerre de chacun contre chacun.
Hobbes donne un fondement juridique à l’État. Il peut être considéré comme le précurseur de ce qu'on appelle l'Etat de droit.
* Sa philosophie naturaliste construite à partir de la sensation, est inséparable de la science, notamment celle du corps humain. Pour lui, l'expérience est la seule base de toute connaissance. Hobbes est un matérialiste : il n'y a pas de bien et de mal à l'état de nature, mais seulement à l'état civil.
- Quatre ans après sa mort, ses œuvres Du citoyen et Léviathan furent condamnées par l'Université d'Oxford et brûlées sur un bûcher.

Définitions :

Absolutisme = Régime politique où les différents pouvoirs sont concentrés aux mains d'un seul et donc un système de gouvernement où le pouvoir du chef de l'État est absolu, sans limite et sans partage.

Anticléricalisme = Attitude visant à s’opposer à l'intervention, à l'action ou à l'influence des autorités religieuses et du clergé dans la vie publique et plus particulièrement dans la politique.

Matérialisme = doctrine philosophique selon laquelle la matière est la seule réalité existante, ou du moins la réalité fondamentale à partir de laquelle s’explique la vie spirituelle. La connaissance de la nature est mise au service d’une recherche intellectuelle du bonheur.

Œuvres principales :
Du Citoyen (1642)
De la nature humaine (1650)
Léviathan (1651)

Citations :

« Homo homini lupus » → « l'Homme est un loup pour l'Homme »
« Là où il n’est pas de pouvoir commun, il n’est pas de loi »
« Le vrai et le faux sont des attributs du langage,non des choses.Et là où il n'y a pas de langage,il n'y a ni vérité,ni fausseté »
« Le privilège de l'absurdité est réservé à la seule créature humaine »
« Toute connaissance est souvenance »
« Il est manifeste que pendant ce temps où les humains vivent sans qu'une puissance commune ne leur impose à tous un respect mêlé d'effroi, leur condition est ce qu'on appelle la guerre ; et celle-ci est telle qu'elle est une guerre de chacun contre chacun. »

Texte étudié en classe :
Léviathan

Principales notions concernées :
La morale, la politique, la liberté, la société, l’État, le désir, le bonheur

Laviron Albane TS4

Messages : 2
Date d'inscription : 19/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum