Épicure (-342/341/-270)

Aller en bas

Épicure (-342/341/-270)

Message par Laviron Albane TS4 le Sam 3 Fév - 16:06

Épicure (342/341 avant J.-C. à 270 avant J.-C.)

- Philosophe grec et fondateur de l'épicurisme (en 306 av. J.-C.)
- Fonde  une école philosophique à Athènes, le « Jardin », où il enseigne l’art d’être heureux et vit en communauté avec ses amis : les philosophes du Jardin prônent une vie simple et sage, fondée sur l’harmonie et l’amitié.
- Sa philosophie prône le contentement (de ses avoirs, de son état affectif, de son rang social) et la vie communautaire entre amis dans un bonheur stable et équilibré.
Elle comporte 3 grandes parties : la canonique (qui s’intéresse aux critères de vérité), la physique (qui traite de la nature) et la morale (qui expose les conditions d’une vie heureuse).
- Grand représentant du matérialisme antique : à ses yeux, tout est matériel, y compris l’âme humaine : tout ce qui est perçu, loin d’être subjectif et relatif, est vrai, réel et véridique. La canonique d’Épicure expose les sensations, représentations directes et exacte de la vérité, comme critères du vrai. Sa théorie physique défend une conception atomiste et matérialiste du monde : le monde entier serait constitué d’atomes et de vide. Sa théorie morale l’amène à réfléchir sur la sérénité et l’ataraxie en se questionnant sur la mort, les dieux et les plaisirs réels.
- Classification des désirs par Épicure : Il distingue les désirs naturels (qu’il convient d’assouvir) et les désirs non-naturels, vains (auxquels il faut renoncer), et hiérarchise des désirs nécessaires ou non parmi les désirs naturels:

Désirs naturels :
- Nécessaires : Pour le bonheur (ataraxie); Pour la tranquillité du corps (aponie); Pour la vie (nourriture, sommeil)
- Simplement naturels : Variation des plaisirs, recherche de l'agréable
Désirs vains :
- Artificiels : ex. : richesse, gloire
- Irréalisables :ex. : désir d'immortalité

La philosophie d'Épicure est donc une recherche savante ou prédomine la modération.

Définitions :

Épicurisme = doctrine philosophique (fondée par Épicure) :la vie doit être guidé par des plaisirs simples, les plus minimalistes possibles, voire l’absence totale de peines.  C’est la recherche de plaisirs dans la sérénité et se satisfaire de peu (prudence, sécurité, sagesse, tempérance, sobriété…). C’est un équilibre entre plaisirs excessifs (= hédonisme) et douleur des désirs (=frustration).
→ s’oppose à l’hédonisme = doctrine philosophique qui prône la recherche du plaisir dans l’excitation (risque, insécurité, tentation, folie) : une vie chargée de sensations positives et plaisantes.  C’est le fait d’accumuler tout les plaisirs.

Matérialisme = doctrine philosophique selon laquelle la matière est la seule réalité existante, ou du moins la réalité fondamentale à partir de laquelle s’explique la vie spirituelle. La connaissance de la nature est mise au service d’une recherche intellectuelle du bonheur.

Ataraxie = Quiétude absolue et de sérénité de l'esprit ou tranquillité de l’âme qui s'atteint grâce à une vie paisible et méditative, et qui est caractérisée par une absence de souffrances (corporelles ou bien spirituelles). Elle définit le bonheur, et ainsi, le but à atteindre pour les sagesses antiques (comme l’épicurisme).
→ associée à l’Aponie = absence de troubles corporels.

Œuvres principales :


Lettre à Hérodote (la physique)
Lettre à Pythoclès (les phénomènes célestes)
Lettre à Ménécée (l'éthique)
Maximes capitales
Préceptes


Citations :

- désir :   « Il ne faut pas gâter les choses présentes par le désir des absentes. »
- bonheur : « Il faut méditer sur ce qui procure le bonheur, puisque quand on l'a, on a tout, et lorsqu'il manque, nous faisons tout pour l'avoir. » ,  « Être heureux, c’est savoir se contenter de peu » , « L’homme  qui ne se contente pas de peu  ne sera jamais content de rien »
- plaisir  « Nous ne cherchons le plaisir que quand nous souffrons de son absence » (Lettre à
Ménécée : texte étudié en classe), « Le plaisir n'est pas un mal en soi, mais certains plaisirs apportent plus de peine que de plaisir. »

Texte étudié en classe :
Lettre à Ménécée


Principales notions concernées :
Le désir, le bonheur, la matière, l’esprit

Laviron Albane TS4

Messages : 2
Date d'inscription : 19/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum